MENU

8/08/2019

Circé de Madeline Miller

Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s'exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse....
Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu'elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu'elle a appris à aimer.


C'est à force de le voir partout sur la blogo que j'ai eu envie de lire Circé. Et au vu des avis dithyrambiques, je m'attendais à passer un excellent moment de lecture ! Ce n'est malheureusement pas du tout ce qui s'est passé...

"I thought: I cannot bear this world a moment longer. Then, child, make another."

Quel ennui ! J'ai l'impression, moi aussi, d'avoir été coincée seule sur une ile pendant des siècles. J'ai quand même mis un mois à terminer ce bouquin et il a bien failli me plonger dans une panne livresque dont Red, White & Royal Blue m'a sorti, fort heureusement. Je n'ai rien à redire de la plume qui était plutôt agréable. Mais l'intrigue ? Je la cherche encore. Ce roman était d'une lenteur ! Il ne s'y passe presque rien. Les quelques pauvres passages un peu plus mouvementés ne relèvent pas le niveau. Ajoutez à ça le personnage principal le plus inintéressant et ennuyeux que j'ai eu le malheur de rencontrer dans mes lectures et vous comprendrez pourquoi j'ai du mal à trouver du positif à Circé.

"I thought once that gods are the opposite of death, but I see now they are more dead than anything, for they are unchanging, and can hold nothing in their hands."

Une grosse déception, donc, pour ce roman dont j'attendais certainement un peu trop...

2/5

8 commentaires:

  1. Il m'attirait déjà pas. Ta chronique renforce ma non-envie de le lire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que c'est la première fois que je vois ce titre, moi... Et, je passe mon tour, vu ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sorti chez Pocket il y a pas longtemps, je crois. C'est pour ça que je le vois partout !

      Supprimer
  3. Mince alors, je suis quand même super tentée car j'adore la mythologie !! Heureusement qu'un autre livre est venu à ton secours <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira alors (enfin si tu finis par te laisser tenter)

      Supprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)