MENU

7/16/2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #110

C'est lundi, que lisez-vous ?

C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous repris par Galleane (la bannière provient de son blog). Il s'agit de répondre à trois questions : Qu'ai-je lu la semaine passée ? Que suis-je en train de lire en ce moment? Que vais-je lire ensuite ?

***

Mes lectures de la semaine passée



Bonjour ! La semaine dernière j'ai lu la quatrième partie de Ghosts of the Shadow Market, Learn about Loss et terminé Sharko, un policier/thriller qui a su me tenir en haleine du début à la fin.

Mes lectures en cours



Cette semaine, c'est la semaine à lire et j'ai pour objectif de lire ces deux livres (pour un total de 936 pages) : Une flamme dans la nuit, qui est le second tome de Une braise sous la cendre (d'ailleurs ma chronique arrive mercredi) et The Astonishing Color of After. Cliquez sur les titres pour accéder aux résumés.

Ma prochaine lecture



Je pense lire ensuite La poursuite du bonheur si je ne change pas d'avis d'ici là.

Et vous, que lisez-vous cette semaine ?

Sur le blog la semaine dernière :
- History Is All You Left Me de Adam Silvera
- The Folk of the Air, tome 1, The Cruel Prince de Holly Black

7/13/2018

The Folk of the Air, tome 1, The Cruel Prince de Holly Black

Jude avait sept ans quand ses parents ont été assassinés et que elle et ses deux sœurs ont été enlevées pour vivre au sein de la dangereuse Haute Cour des fées. Dix ans plus tard, Jude rêve d'y trouver sa place, malgré sa mortalité. Mais beaucoup parmi les fées méprisent les humains. Particulièrement le Prince Cardan, le plus jeune et le plus méchant fils du Haut Roi.
Pour gagner sa place à la Cour, elle doit le défier et en assumer les conséquences.
Alors que Jude se retrouve de plus en plus mêlée aux complots et manipulations du palais, elle découvre sa propre capacité à tromper et faire couler le sang. Mais alors que les trahisons menacent de plonger la Cour des fées dans la violence, Jude devra risquer sa vie dans une alliance dangereuse pour sauver ses sœurs et le royaume des fées lui-même.


C'est grâce à Leigh Bardugo, qui en a parlé sur Instagram, que j'ai découvert ce livre. Le titre et la couverture ont tout de suite attiré mon œil et après avoir survolé quelques avis sur Goodreads, sans même lire le résumé, il a rejoint ma PAL. Autant vous dire que je n'avais aucune attente particulière...

"I do not desire to do as well in the tournament as one of the fey. I want to win. I do not yearn to be their equal. In my heart, I yearn to best them."

Manipulations, complots, trahisons, assassinats... c'était fun ! La plume, sans être exceptionnelle, est agréable, mais c'est surtout l'univers qui m'a fasciné. Le royaume des fées est beau et magique, il fait rêver. Jusqu'à ce qu'on découvre l'envers du décor, la pourriture derrière la beauté. Ce livre a bien failli me rendre chèvre. Les fées ne peuvent certes pas mentir mais ils sont des manipulateurs hors pair et très dangereux. Tout et tout le monde devient alors suspect. A qui faire confiance ? Eh bien, à personne ! Du coup, je suis devenue un peu parano pendant ma lecture. A chaque page, je m'attendais à ce que quelqu'un trahisse Jude. Et autant vous dire que je n'ai pas été déçue...

"Nice things don't happen in storybooks. Or when they do happen, something bad happens next. Because otherwise the story would be boring, and no one would read it."

Je n'ai pas non plus été déçue par les personnages. Je pourrais écrire une chronique entière sur chacun d'entre eux mais ce serait un peu long. Je les ai aimés, puis détestés. Je les ai détestés, puis aimés. Aucun d'entre eux n'est blanc comme neige, y compris Jude. Je n'ai pas toujours été d'accord avec ses choix et il n'y a d'ailleurs pas un seul personnage qui ne m'ait pas donné envie de l'étrangler au moins une fois. Et pourtant, je me suis attachée à eux. Je ne sais pas trop quoi penser de la future romance par contre. Ils se sont fait beaucoup de mal ce qui n'est jamais une base saine pour une relation, mais j'attends de voir la suite avant de juger.

"If I cannot be better than them, I will become so much worse."

Un bon premier tome, une trilogie qui a beaucoup de potentiel, j'attends la suite avec impatience !

4/5

7/11/2018

History Is All You Left Me de Adam Silvera

OCD-afflicted Griffin has just lost his first love, Theo, in a drowning accident. In an attempt to hold onto every piece of the past, he forges a friendship with Theo's last boyfriend, Jackson. When Jackson begins to exhibit signs of guilt, Griffin suspects he's hiding something, and will stop at nothing to get to the truth about Theo's death. But as the grieving pair grows closer, readers will question Griffin's own version of the truth—both in terms of what he's willing to hide and what true love means.

C'est quand Marinette a posté son avis sur Et ils meurent tous les deux à la fin que j'ai eu envie de retrouver la plume d'Adam Silvera. History Is All You Left Me étant le seul livre de l'auteur que je n'avais pas encore lu, mon choix a vite été fait.

"He broke me in a way everyone should be lucky to be cracked open at least once"

Connaissant l'auteur et étant donnée le thème principal (le deuil) je m'attendais à pleurer pendent la grande majorité du livre. Pourtant, ça n'a pas été le cas. J'ai, par exemple, été très surprise par la fin que j'ai presque envie d'appeler "heureuse". Si ce n'est pas une histoire particulièrement gaie, elle n'est pas non plus horriblement triste. Theo, ex-petit ami/premier amour/meilleur ami de Griffin, meurt dans un tragique accident. Grâce à des chapitres alternant entre le passé et le présent, Griffin nous raconte son histoire avec Theo ainsi que l'après accident.

"People are complicated puzzles, always trying to piece together a complete picture, but sometimes we get it wrong and sometimes we’re left unfinished. Sometimes that’s for the best. Some pieces can’t be forced into a puzzle, or at least they shouldn’t be, because they won’t make sense."

Comme d'habitude, une des forces du roman est ses personnages. Adam Silvera a le don de nous les rendre attachants malgré qu'ils ne sont pas parfaits et sans défauts, bien au contraire ! C'est justement parce qu'ils sont réalistes qu'on s’attache autant à eux. Griffin est parfois égoïste et Theo se comporte parfois comme un gros c**. Jackson, le nouveau petit ami de Theo, n'a rien fait de mal mais on ne peut s’empêcher de le détester un peu par loyauté envers Griffin. Wade, l'autre meilleur ami de Griffin et Theo, apporte souvent un vent de fraicheur tout en ayant ses propres problèmes et secrets. Au final ce livre, c'est une histoire d'amitié, une histoire d'amour et de deuil. C'est tourner la page et la douleur qui va avec. C'est une lecture pleine d'émotions. Si vous cherchez de l'action, passez votre chemin.

"I'll never understand how time can make a moment feel as close as yesterday and as far as years."

Encore un très beau livre de la part d'un auteur que je vais surement suivre encore longtemps.

4/5

Du même auteur :
- More Happy Than Not
- Et ils meurent tous les deux à la fin

7/09/2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #109

C'est lundi, que lisez-vous ?

C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous repris par Galleane (la bannière provient de son blog). Il s'agit de répondre à trois questions : Qu'ai-je lu la semaine passée ? Que suis-je en train de lire en ce moment? Que vais-je lire ensuite ?

***

Ma lecture de la semaine passée



Bonjour ! La semaine dernière j'ai terminé Le théorème de Cupidon. Une "comédie romantique" qui aura eu le mérite de ménager mon cerveau durant la canicule. Puis j'ai feuilleté A History of Notable Shadowhunters & Denizens of Downworld. Je ne pense pas vous en faire de chronique puisque c'est juste un recueil d'illustrations accompagnées de petits textes sur les personnages des chroniques des Chasseurs d'Ombres. Très sympa pour les gros fans de ces séries, mais sans intérêt pour les autres.

Ma lecture en cours


"Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux."
Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics au 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, elle a tué un homme. Pour protéger Lucie, Franck a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait rien d'un citoyen ordinaire, et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine...


Je suis en train de lire Sharko que j'adore pour l'instant.

Ma prochaine lecture



Demain je retrouve encore une fois les Chasseurs d'Ombres puisque la quatrième partie de Ghosts of the Shadow Market, Learn about Loss sort.

Et vous, que lisez-vous cette semaine ?

Sur le blog la semaine dernière :
- Caraval, tome 2, Legendary de Stephanie Garber
- Charley Davidson, tome 10, Dix tombes pour l'enfer de Darynda Jones

7/06/2018

Charley Davidson, tome 10, Dix tombes pour l'enfer de Darynda Jones

*Attention le résumé spoile le livre*
Détective privé à temps partiel et Faucheuse à plein temps, Charley Davidson s’est toujours posée d’innombrables questions : pourquoi je vois des gens morts ? Qui est le beau gosse surnaturel qui me suit partout ? Comment je fais pour enlever le chewing-gum des cheveux de ma sœur avant qu’elle se réveille ? Mais « comment je fais pour piéger trois dieux différents ? », c’est nouveau. Et comme ces dieux ont pour but de tuer sa fille, pas d’hésitation !
Pourtant, l’un de ces dieux a volé son cœur il y a longtemps. Est-il trop tard pour le ramener dans le droit chemin ? Avec une fugitive, un homme accusé du meurtre d’une femme toujours en vie, et un pendentif en verre qui met le monde surnaturel dans tous ses états sur les bras, Charley a fort à faire pour sauver le monde…


C'est en commençant cette chronique que je me suis rendue compte que le résumé spoilait une grosse partie de l'histoire... Une raison de plus de lire en VO ! Bref. Je tire mon chapeau à Darynda Jones qui arrive toujours à nous sortir une histoire dense, entrainante et pleine de rebondissements en seulement 300 et quelques pages quand d'autres auteurs nous sortirait des pavés de 800 pages avec la même base.

"My love is like a candle. Carry me with you and I'll light your path. Forget me and I'll burn your fucking house down."

Entre dieux malveillants, meurtres, disparitions, malédictions, scooby gangs et le reste, il s'en passe des choses. L'avantage, on ne s'ennuie pas. Le problème, mémoire de poisson rouge oblige, je termine souvent les Charley Davidson en ayant oublié la moitié du livre. Bon, je vous le dit tout de suite, j'ai adoré ce tome ! Je l'ai trouvé juste génial et l'ai dévoré en quelques jours seulement. Je ne vais donc pas m'étendre et vais vous parler uniquement des deux petits défauts que je lui ai trouvé.

"So, was it good for you?" I asked him.
He shook his head. "I faked it."
"Really? So did I. I guess we’ll have to try again."

Premièrement, je n'en peux plus du manque de communication entre Charley et Reyes ! Dès le premier chapitre, ils se mentent, font des cachoteries, marchent sur des œufs quand ils sont ensemble. Bref, une catastrophe ! Et pourtant, le chapitre où ils se parlent enfin et jouent cartes sur table m'a ennuyé. Cherchez l'erreur... En tout cas, j'espère que cette fois on en a fini avec tout ça. La deuxième chose qui m'a déçu est l'enquête principale. C'est bien trop facile de deviner ce qui s'est passé (le fameux spoiler du résumé c'est ça d'ailleurs) aucun suspense. Dommage.

"The fact that there’s a Highway to Hell and only a Stairway to Heaven says a lot about anticipated traffic numbers."

Au final, c'est encore un excellent tome (bien meilleur que le 9) que nous sert l'auteure ! Je ne suis pas sensée lire le tome 11 avant le mois d'aout mais je sens que je vais avoir du mal à me retenir...

4,5/5