8/01/2012

Les contes du mercredi (1)


J'ai lu du Perrault au lycée et bien sur, comme tout le monde, j'ai aussi vu les Disney. Mais les films n'ont souvent rien à voir avec les véritables histoires et c'est tant mieux parce que certains contes ne sont en réalité pas pour les enfants !

Bref, mes connaissances en matière de contes sont quasi nulles. J'ai donc décidé de changer ça et pour me motiver, j'instaure ce petit "rendez-vous" que j'appelle Les contes du mercredi.
Le principe est simple : chaque semaine (ou au moins tous les quinze jours), je chroniquerai rapidement un ou plusieurs contes. 

J'ai les contes des frères Grimm, les contes d'Andersen et évidemment les contes de Perrault donc je pense que ça va m'occuper pendant un bon petit moment.

Et on commence tout de suite avec...

***

Blanche-Neige


Autant le dire tout de suite, je n'ai pas aimé ce conte. Certains disent que c'est un conte initiatique, moi je trouve que c'est surtout un conte machiste.

Un hiver, une reine se pique le doigt en cousant et quelques gouttes tombent sur la neige. En voyant ça, elle se dit : "Je voudrais avoir une petite fille qui ait la peau blanche comme cette neige, les lèvres rouges comme ce sang, les yeux et les cheveux noirs comme les montants de cette fenêtre." Son voeu va être exaucer mais elle perdra la vie en accouchant.

Le roi se remarie avec une femme très belle mais méchante. Son miroir magique ne cesse de lui répéter qu'elle est la plus belle jusqu'au jour ou, Blanche-Neige (qui a bien grandit) est finalement plus jolie qu'elle. La reine, jalouse, demande alors à un chasseur de tuer Blanche-Neige. Mais il se contente de l'abandonner dans la foret ou elle va finir par trouver la maison des sept nains qui vont l'accueillir. 

Blanche-neige, contes, grimm

Il y a une chose qu'il faut savoir au sujet de Blanche-Neige. Elle est complètement idiote. Lorsque les nains l'accueillent, ils lui disent : "Tu t'occuperas de la maison, tu feras la cuisine, et tu raccommoderas notre linge..." et elle accepte "toute heureuse."
En gros, ils lui proposent de devenir une bonne à tout faire et elle est contente...

Ensuite, par trois fois la reine essaie de la tuer et à chaque fois elle se fait avoir. Alors que bon, la reine n'est pas très subtile. Blanche-Neige est d'une naïveté telle qu'on a envie de la secouer et de hurler « Allô! Tu ne vis pas dans le monde des Bisounours ! » 

Une fois que la reine a réussi à la tuer (ou du moins c'est ce que croient les nains) ces derniers lui font... un cercueil en verre ! C'est une fille pas un objet de décoration !

Ensuite, le temps passe puis, un beau jour, un prince arrive. Il tombe immédiatement amoureux de Blanche-Neige, sans même lui avoir parlé. Il la voit et paf! c'est le grand amour, il ne peut plus s'en passer : "Faites m'en cadeau ! Je ne peux plus vivre sans voir Blanche neige."  

blanche-neige, contes, grimm

Donc le prince s'en va en emportant avec lui son nouvel objet de décoration Blanche-Neige. Mais en chemin, un des porteurs trébuche et la secousse déloge le morceau de pomme resté coincé dans sa gorge. Elle se réveille et, le prince, un homme qu'elle n'a jamais vu de sa vie, lui demande de l'épouser. Bien entendu, elle accepte avec joie (idiote!).

Et alors, la fin de l'histoire est juste merveilleuse ! Le jour du mariage, la reine meurt "terrassée par sa propre jalousie" en voyant Blanche-Neige. Morale de l'histoire : la jalousie est dangereuse pour la santé.

Plus sérieusement, je sais que c'est un conte mais là, on frise le ridicule.

9 commentaires:

  1. Hahahaha :D J'adore ta relecture du conte, c'est vrai que c'est assez stupide quand on le lit ado ou adulte mais les enfants doivent n'y voir que du feu !

    RépondreSupprimer
  2. Mais si tu ne bouges pas tu peux très bien prendre des photos dans ta ville ou ton jardin! :)

    RépondreSupprimer
  3. @HanaPouletta Surement ! C'est là qu'on se rend compte qu'on est un peu bête quand on est petit. ^^

    @K.Spécial C'est vrai ! ^^

    RépondreSupprimer
  4. Honte à moi, je n'ai jamais lu (en tout cas je n'en ai pas gardé le souvenir) le vrai conte de Blanche-Neige...
    Néanmoins, quand je lis ton résumé ainsi que ton avis, je me dis que j'ai bien fait :p
    Non sérieusement, ça se passe comme tu le décris ? :O
    Je préfère la version du bisou magique xD

    RépondreSupprimer
  5. Oui, ça se passe bien comme ça. Moi aussi j’étais surprise. xD Je préfère le film Disney. ^^

    RépondreSupprimer
  6. Neko-chan allias poisson-rouge4 août 2012 à 22:12

    Bonsoir !

    Je viens mettre mon petit grain de sel pour essayer de t'expliquer ce qui se cache derrière le conte de blanche neige.

    Dans le conte Blanche-Neige il y a toute l'évolution de l'enfant et prévient que le narcissisme c'est mal, ce n'est donc pas la jalousie qui est mal pour la santé mais le narcissisme ;) (mais bon ça se rapproche)
    La reine est jalouse de blanche neige, de sa beauté, de sa jeunesse, et en fait la reine à demander à manger le foie (et les poumons je crois mais je suis plus sûr) pour s’approprier de manière symbolique la beauté et la jeunesse de blanche neige. Je sais c'est tordu, mais c'est la spécialité des contes de faire des trucs tordus. Donc à la fin la reine est puni de son narcissisme (très bizarrement encore une fois mais bon...)
    Déjà les gouttes de sang que perd la reine (la vrai mère) signifie à qu'il faut souffrir pour mettre ou monde et signifie que pour être apte avoir un enfant il faut du sang (les menstruations).
    Ensuite on voit le complexe d’œdipe.
    Après quand elle est dans la forêt, c’est le stade ou l’enfant fait face à ses angoisses en dépassant le stade oral et anal qui le lié aux parents.
    Avec les nains c’est un stade de latence (stade entre enfance et adolescence).
    Ensuite avec les épreuves c’est l’éveil de l’adolescence, je me rappelle juste de la pomme qui représente la tentation/ désir, car à l’adolescente c’est le moment on éprouve le plus de désir qu’on a jamais eu auparavant. D’autant plus que souvent la couleur rouge dans les contes symbolise souvent la sexualité.
    Le cercueil de verre c’est la suite du stade de l’adolescence, dans un cercueil de verre car l’adolescence est caractérisé par le fait que l’on veut toujours être vu, attiré l’attention…
    Puis le mariage avec le prince signifie que Blanche Neige est entré dans le rôle de femme. Et si la reine meurt pendant le mariage ce n’est pas pour rien, ça signifie que la mère doit laisser place à sa fille.
    Je sais aussi que le chiffre 3 et 7 sont important dans les contes (ça a une ou même plusieurs signification) d'où les 3 gouttes de sang, les 3 épreuves, les 7 nains...

    Voilà, je pense que j'ai dis tout ce que j'avais à dire sur Blanche-Neige ! Et je te souhaite un bonne lecture pour les prochains contes !

    PS : Désolé si j'ai fais beaucoup de fautes, mais je suis assez fatiguée x.x

    RépondreSupprimer
  7. Déjà, je tiens à dire que (comme tu as pu le voir) je ne fais pas des lectures très poussées, principalement parce que ce n'est pas mon fort ^^ je reconnais certaines choses parce que je les ai étudié au lycée et d'autres parce que c'est flagrant mais à part ca ...

    Mais je suis completement d'accord avec tout ce que tu dis, je pense juste qu'ils auraient pu faire passer le meme message sans pour autand dénigrer la femme.... ça doit être mon coté féministe qui ressort. xD

    Par contre dans la version que j'ai lu la reine ne demande pas le foie ou quoique ce soit de Blanche Neige... j'ai du lire la version "gentille". Je me souviens que c’était dans le film par contre. Elle demande le coeur et le chasseur lui apporte celui d'une biche, il me semble.
    En tout cas, merci beaucoup pour le comentaire. :)

    RépondreSupprimer
  8. Neko-chan allias poisson-rouge7 août 2012 à 15:02

    Oui, moi-même qui aime lire je galère des fois à dire pourquoi j'ai adoré un livre alors j'admire ceux qui arrive à faire des critiques de livres très poussées. Donc je te rassure je pense que je suis au même niveau que toi, mais comme j'ai étudié le conte de Blanche-neige cette année avec mon professeur de science sociale, je connais bien l'histoire.

    Oui c'est vrai que dans les contes, les femmes sont souvent catalogué au rôle de la ménagère, mais à l'époque c'était comme ça. Maintenant de nos jours, c'est clair que si quelqu'un fait un roman et qui dénigre autant une femme, mon côté féministe va aussi ressortir !

    J'ai lu la version des frères Grimm. Je sais que dans le disney on demande le cœur (mais j'ai jamais vu ce disney donc je ne peux pas être sûr mais d'après ce qu'on l'a dit c'est ça).

    Et derien pour le commentaire, je te souhaite un bonne continuation pour ton blog =D

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai que j'ai tendance à oublier qu'à l’époque les choses étaient différentes. ^^

    Merci. :)

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)