MENU

9/24/2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #120

C'est lundi, que lisez-vous ?

C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous repris par Galleane (la bannière provient de son blog). Il s'agit de répondre à trois questions : Qu'ai-je lu la semaine passée ? Que suis-je en train de lire en ce moment? Que vais-je lire ensuite ?

***

Ma lecture de la semaine passée


Bonjour ! La semaine dernière, je n'ai rien terminé.

Ma lecture en cours


When Billy, a troubled young man, comes to private eye Cormoran Strike’s office to ask for his help investigating a crime he thinks he witnessed as a child, Strike is left deeply unsettled. While Billy is obviously mentally distressed, and cannot remember many concrete details, there is something sincere about him and his story. But before Strike can question him further, Billy bolts from his office in a panic.
Trying to get to the bottom of Billy’s story, Strike and Robin Ellacott—once his assistant, now a partner in the agency—set off on a twisting trail that leads them through the backstreets of London, into a secretive inner sanctum within Parliament, and to a beautiful but sinister manor house deep in the countryside.
And during this labyrinthine investigation, Strike’s own life is far from straightforward: his newfound fame as a private eye means he can no longer operate behind the scenes as he once did. Plus, his relationship with his former assistant is more fraught than it ever has been—Robin is now invaluable to Strike in the business, but their personal relationship is much, much trickier than that.


Et pour cause ! Je suis en plein dans Lethal White, le quatrième tome de Cormoran Strike. A plus de 600 pages, il va encore me falloir quelques jours pour le terminer.

Ma prochaine lecture



Il est plus que probable que ma prochaine lecture sera le second tome de Warcross, Wildcard. Sans surprise.

Et vous, que lisez-vous cette semaine ?

Sur le blog la semaine dernière :
- Une braise sous la cendre, tome 3, A Reaper at the Gates de Sabaa Tahir
- Montague Siblings, tome 1, The Gentleman's Guide to Vice and Virtue de Mackenzi Lee

9/21/2018

Montague Siblings, tome 1, The Gentleman's Guide to Vice and Virtue de Mackenzi Lee

Henry “Monty” Montague was born and bred to be a gentleman, but he was never one to be tamed. The finest boarding schools in England and the constant disapproval of his father haven’t been able to curb any of his roguish passions—not for gambling halls, late nights spent with a bottle of spirits, or waking up in the arms of women or men.
But as Monty embarks on his Grand Tour of Europe, his quest for a life filled with pleasure and vice is in danger of coming to an end. Not only does his father expect him to take over the family’s estate upon his return, but Monty is also nursing an impossible crush on his best friend and traveling companion, Percy.
Still it isn’t in Monty’s nature to give up. Even with his younger sister, Felicity, in tow, he vows to make this yearlong escapade one last hedonistic hurrah and flirt with Percy from Paris to Rome. But when one of Monty’s reckless decisions turns their trip abroad into a harrowing manhunt that spans across Europe, it calls into question everything he knows, including his relationship with the boy he adores.


C'est sur Twitter que j'ai entendu parler de The Gentleman's Guide to Vice and Virtue il y a de ça longtemps déjà et il trainait dans ma pal depuis. C'est la sortie du tome 2, prévue pour dans quelques jours à l'heure où cette chronique est publiée, qui m'a finalement décidé à l'en sortir.

"It occurs to me then that perhaps getting my little sister drunk and explaining why I screw boys is not the most responsible move on my part."

Quelle bonne idée j'ai eu de lire ce livre ! Je me suis tout simplement éclatée. C'est fou, c'est drôle, c'est mignon, ce roman est une vraie petite bouffée d'air frais. Monty et Percy ont conquis mon cœur dès les premières pages. Lorsqu'on les rencontre, ils sont sur le point de partir faire le tour de l’Europe (accompagnés d'un chaperon surprise et de la sœur de Monty qu'ils laisseront à l'école en cours de route). Le plan, c'est de s'amuser une dernière fois avant d'entrer dans la vie sérieuse des adultes. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu et leur fun trip va vite se transformer en chasse à l'homme.

"Because I want you to know, that there is life after survival."

Le seul défaut que j'ai trouvé à ce livre, c'est le côté fantastique, pas du tout crédible. Heureusement, c'est une partie si infime de l'histoire que ce n'est pas vraiment dérangeant. Pour le reste; la plume, l'histoire, les personnages, la romance, je n'ai rien à redire. C'est Monty qui raconte l'histoire. Il est sarcastique, parfois un peu immature, mais il est impossible de ne pas s'attacher à lui tant il est parfois touchant et drôle. Percy, lui aussi est attachant. Je dirai même adorable. Quant à Felicity, elle est tout simplement badass.

"The stars dust gold leafing on his skin. And we are looking at each other, just looking, and I swear there are whole lifetimes lived in those small, shared moments."

Ce voyage à travers l’Europe du 18e siècle avec ces trois là était complètement dingue mais tellement génial !

4/5

9/19/2018

Une braise sous la cendre, tome 3, A Reaper at the Gates de Sabaa Tahir

Beyond the Empire and within it, the threat of war looms ever larger.
The Blood Shrike, Helene Aquilla, is assailed on all sides. Emperor Marcus, haunted by his past, grows increasingly unstable, while the Commandant capitalizes on his madness to bolster her own power. As Helene searches for a way to hold back the approaching darkness, her sister's life and the lives of all those in the Empire hang in the balance.
Far to the east, Laia of Serra knows the fate of the world lies not in the machinations of the Martial court, but in stopping the Nightbringer. But while hunting for a way to bring him down, Laia faces unexpected threats from those she hoped would aid her, and is drawn into a battle she never thought she'd have to fight.
And in the land between the living and the dead, Elias Veturius has given up his freedom to serve as Soul Catcher. But in doing so, he has vowed himself to an ancient power that will stop at nothing to ensure Elias's devotion--even at the cost of his humanity.


Persuadée, pour une raison qui m'échappe, qu'il s'agissait d'une trilogie, j'ai enchainé les tomes à raison d'un par mois. C'est arrivé à la fin de celui-ci que je me suis rendue compte de mon erreur. Si je suis contente de retrouver les personnages plus tard, j'aurais préféré ne pas avoir à attendre 7 mois.

"Strange how monsters can reach from beyond the grave, as potent in death as they were in life."

Quel tome ! Que de rebondissements, d'horreurs, de guerres, de morts ! Il s'est passé tant de choses que j'en ai la tête qui tourne rien qu'en y repensant. Souvent dans une dystopie il y a un moment où le lecteur se dit "ça y est, les choses vont commencer à s'arranger." Or là, j'ai du mal à imaginer une fin heureuse. En tout cas la suite promet de grandes choses, c'est certain.

"Hope is stronger than fear. It is stronger than hate."

Je ne peux pas dire grand chose sur A Reaper at the Gates sans spoiler, mais encore une fois Victoria Schwab nous sert un tome plein d'action. L'intrigue continu à avancer et on découvre encore et toujours quelques secrets et backstories. Si je devais faire un reproche à ce livre ce serait par rapport à Elias, trop peu présent, il m'a un peu manqué par moment. Sinon, ma plus grande surprise, c'est Hélène. Si vous avez lu mes chroniques des tomes précédents vous le savez, Hélène et moi ça ne colle pas. Je ne l'ai pas plus apprécié dans ce tome et ses chapitres étaient toujours aussi longs mais, vu la fin, il se pourrait que mon avis change.

"Curse this world for what it does to the mothers, for what it does to the daughters. Curse it for making us strong through loss and pain, our hearts torn from our chests again and again. Curse it for forcing us to endure."

Un troisième tome réussi. L'attente du suivant va être longue.

4/5

9/17/2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #119

C'est lundi, que lisez-vous ?

C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous repris par Galleane (la bannière provient de son blog). Il s'agit de répondre à trois questions : Qu'ai-je lu la semaine passée ? Que suis-je en train de lire en ce moment? Que vais-je lire ensuite ?

***

Mes lectures de la semaine passée



Bonjour ! La semaine dernière j'ai lu la 6e partie de Ghosts of the Shadow Market, The Wicked Ones et terminé ma relecture de Harry Potter à l'école des sorciers.

Ma lecture en cours


Je n'ai rien commencé et vu les sorties de demain je crois que pour la première fois depuis longtemps, je ne vais pas lire aujourd'hui.

Ma prochaine lecture



Demain le tome 4 de Cormoran Strike, Lethal White et le tome 2 de Warcross, Wildcard sortent. Je n'ai pas encore décidé lequel je lirai en premier mais l'un d'eux sera ma prochaine lecture.

Et vous, que lisez-vous cette semaine ?

Sur le blog la semaine dernière :
- Charley Davidson, tome 11, Onze tombes au clair de lune de Darynda Jones
- Legacy of Orïsha, tome 1, Children of Blood and Bone de Tomi Adeyemi

9/14/2018

Legacy of Orïsha, tome 1, Children of Blood and Bone de Tomi Adeyemi

They killed my mother.
They took our magic.
They tried to bury us.
Now we rise.
Zélie Adebola remembers when the soil of Orïsha hummed with magic. Burners ignited flames, Tiders beckoned waves, and Zélie’s Reaper mother summoned forth souls. But everything changed the night magic disappeared. Under the orders of a ruthless king, maji were killed, leaving Zélie without a mother and her people without hope. Now Zélie has one chance to bring back magic and strike against the monarchy. With the help of a rogue princess, Zélie must outwit and outrun the crown prince, who is hell-bent on eradicating magic for good.
Danger lurks in Orïsha, where snow leoponaires prowl and vengeful spirits wait in the waters. Yet the greatest danger may be Zélie herself as she struggles to control her powers and her growing feelings for an enemy.


Children of Blood and Bone est sorti en mars dernier et a connu un succès presque instantané. Impossible de ne pas en entendre parler sur la blogo anglophone ou sur les réseaux sociaux. C'est finalement grâce à Leigh Bardugo que je me suis lancée. (Dès qu'elle conseille un livre je le lis, je suis si faible !)

"I think about the way her corpse hung from that tree. I think about the king who took her away."

Races, genres et même esclavage et génocide, ce roman qui mêle magie (plus ou moins) élémentaire et folklore africain aborde plusieurs sujets importants et d'actualité, le tout dans un superbe décor inspiré de l'Afrique de l'ouest. Dépaysement garanti ! Zélie est une Divîner (reconnaissables par leurs cheveux blancs) et aurait dû, théoriquement, devenir une Maji (personne ayant des pouvoirs magiques.) Sauf que depuis le Raid onze ans plus tôt, la magie a totalement disparu d'Orïsha et les Divîners appelés "maggots" sont maintenant constamment oppressés et il ne semble y a voir aucun espoir d'amélioration. Jusqu'au jour où un objet pouvant aider à ramener la magie est découvert... Zélie s'engage alors dans une véritable course contre la montre. Aidée de son frère et d'une princesse en fuite, elle est déterminée à ramener la magie à Orïsha , sauver son peuple et venger sa mère mais il faudra d'abord échapper au prince qui n'a aucune intention de la laisser faire.

"No matter how much I crave peace, the gods have other plans."

Quand j'ai vu le nombre de pages, j'ai un peu déchanté. Avec plus de 500 pages, c'est un joli pavé ! Or les pavés ont souvent trop de descriptions et trop peu d'action. Heureusement, ce n'est pas le cas ici. La jolie plume de l'auteure nous entraine dans un univers magique incroyablement riche, complexe et surtout, développé. On y découvre des personnages tout aussi développés auxquels on s'attache énormément au fil du livre. J'ai particulièrement aimé Amari. Son développement est incroyable. De princesse effrayée elle devient forte et trouve sa place dans un monde très éloigné du sien à la base. Si Amari est ma chouchoute, Zélie est un super personnage principal. J'ai juste eu un peu de mal avec sa façon de traiter Amari par moment (même si je comprends ses raisons.)

"I won't let your ignorance silence my pain."

L'histoire quant à elle est intense et entrainante. Il y a finalement beaucoup d'action et quelques retournements de situation qui rendent le tout addictif. On ne voit pas les pages passées ! La fin, surprenante, m'a un peu perdue et j'attends donc la suite pour avoir des réponses à mes questions.

"You crushed us to build your monarchy on the backs of our blood and bone. Your mistake wasn’t keeping us alive. It was thinking we’d never fight back!"

En bref, un premier tome intense, une série pleine de promesses, j'ai hâte de lire la suite !

4,5/5