MENU

11/21/2018

Dry de Neal Shusterman et Jarrod Shusterman

La sécheresse s'éternise en Californie et le quotidien de chacun s'est transformé en une longue liste d'interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches...
Jusqu'à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.


Quel bonheur de retrouver la plume de Neal Shusterman après tous ces longs mois depuis Thunderhead ! Bon, il a coécrit Dry avec son fils mais ça ne change rien à la qualité de la plume.

"I'm insuted that you assume I know how to do criminal things."
"Do you?"
"Yes, but I'm still insulted."

Je n'ai jamais eu autant soif qu'en lisant ce livre. Je n'ai jamais autant été angoissée non plus. Il faut dire que Dry est incroyablement réaliste. Tout ce qui se passe dans ce roman, à commencer par la pénurie d'eau, pourrait très bien arriver dans la réalité (et dans un futur pas si lointain d'ailleurs !) Cet aspect réaliste fait qu'on s'immerge totalement dans l'histoire et rend le tout encore plus flippant.

"Sometimes you have to be the monster to survive"

Comme souvent dans les romans de Neil Shusterman, il y a beaucoup de points de vue : ceux des personnages principaux, bien sûr, et ceux de personnages secondaires qui offrent une autre perspective de l'histoire; On suit principalement cinq personnages : Alyssa, Garrett, Kelton, Jacqui et Henry. Ayant tous des caractères et histoires très différentes, ils forment une équipe surprenante. Les voir évoluer dans ce nouveau monde ou la soif transforme les gens était fascinant et terrifiant.

"Wasn't it Jacqui who told us the human body is sixty percent water? Well, now I know what the rest is. The rest is dust, the rest is ash, it’s sorrow and it’s grief....But above all that, in spite of all that, binding us together. . . is hope. And joy. And a wellspring of all the things that still might be."

En bref, père et fils nous offrent un roman prenant et incroyablement bien réalisé. Il sortira en français demain et je vous le conseille vivement !

4/5

Autres romans de Neal Shusterman :
- Les fragmentés, tome 1
- La faucheuse, tome 1

12 commentaires:

  1. Incroyablement réaliste, tu me parles là, je note.

    RépondreSupprimer
  2. super que tu ais passé encore un bon moment !

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerais d'abord lire La Faucheuse, mais tu me donnes envie de découvrir celui-ci aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Faucheuse est top aussi (surtout le tome 2), j'espère que ça te plaira !

      Supprimer
  4. J'adore l'idée de départ. Hâte de pouvoir le découvrir!

    RépondreSupprimer
  5. ahhhh j'ai trop hâte de le découvrir ! **

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas si j'ai envie de le lire. Puisque j'ai lu Le goût amer de l'abîme du même auteur et malheureusement ça ne l'a pas fait :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu Le goût amer de l'abîme, donc je ne sais pas si le style est différent ou non de Dry mais peut-être que tu peux lui donner une chance ? ^^

      Supprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)