4/26/2013

L'île des beaux lendemains - Caroline Vermalle


______________

À soixante-treize ans, Jacqueline découvre que son coeur en a dix-sept et abandonne tout, décidée à remonter le temps vers les promesses de sa jeunesse. Marcel, son époux délaissé, affronte la descente de la Loire et toutes les rivières de l'enfer pour partir à sa recherche. Leurs chemins croisent ceux de Paul, ancien prêtre et amateur astronome, fasciné par une étoile morte à l'aube du monde, et de Nane, aristocrate gouailleuse et rebelle, qui panse les plaies des âmes en peine avec les douceurs de l'Île-d'Yeu. C'est auprès d'elle que Jacqueline fera le plus beau des apprentissages : celui de la liberté. 
_______________________________

J'ai reçu L'île des beaux lendemains dans le cadre de Masse Critique. Je ne savais absolument rien de ce livre avant de le lire. Faut dire que ce n'est pas vraiment le genre dont j'ai l'habitude mais j'aime découvrir de nouvelles choses alors je me suis dit pourquoi pas ?! Si j'ai passé un bon moment, je n'en garderai pas non plus un souvenir impérissable.

Jacqueline, 73 ans, épouse de Marcel, décide un jour de quitter sa petite vie tranquille pour quelque temps au moins. Elle décide d'aller sur l'île d'Yeu ou elle retrouve sa cousine Nane qu'elle n'a pas vue depuis plus de 50 ans. Ce séjour va lui permettre de déterrer son passé et de se remettre beaucoup en question. Pendant ce temps, Marcel, lui, décide d'aller retrouver sa femme en réalisant au passage un vieux rêve, descendre la Loire a la nage.

Je me suis bien prise dans l'histoire au début, notamment grâce au choix narratif très original. En effet, le point de vue est celui d'un papillon ce qui est un choix plutôt intéressant. La plume de ;auteur était aussi très agréable mais au bout d'une centaine de pages la beauté de l'écriture n'a plus suffit et je me suis un peu ennuyée. Le rythme est plutôt lent et il ne se passe pas grand chose. Tout se joue au niveau psychologique. Jacqueline petit a petit replonge dans son passé ce qui l'entraîne a faire certains choix concernant sa vie actuelle. En bref, pas d'action. Forcement, me direz-vous. ^^ Vers la fin cependant, je suis a nouveau rentrée dans l'histoire. Je me suis quand même attachée aux personnages et j'avais envie de savoir comment tout ça allait finir.

Au final, j'ai tout de même bien aimé ce livre. Il nous fait comprendre que rien n'est jamais fichu et qu'il n'est jamais trop tard pour changer de vie ou tout simplement la reprendre en main. Il y a une jolie note d'espoir derrière ce livre, je trouve. Bref, une lecture sympathique. Je remercie Babelio et les éditions Belfont pour cette découverte.

3,5/5

2 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est rare de voir ce genre de livre sur ton blog.

    c'est un livre que me tente pas mal, mais j'hésite un peu après avoir lu ton billet. j'ai peur de m'ennuyer un peu.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais je trouve la couverture vraiment très belles avec les papillons ! Ca donne envie de lire le livre :)

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)