MENU

12/13/2017

November 9 de Colleen Hoover

Quand l'amour s'écrit au futur...
Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.
La jeune femme est sur le point d'aller s'installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d'actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.
Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l'intensité de ce qu'ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.
Fallon devient alors la source d'inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est unemine d'informations pour lui et, pour tous les deux, c'est le moyen de faire le point sur leur vie.
Jusqu'au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?


Rappelez vous, quand j'ai lu Confess il y a quelques mois j'ai terminé ma chronique en disant "je crois que Colleen Hoover et moi ça ne marchera jamais" j'aurais vraiment du m'écouter... Je ne sais pas comment je vais écrire cette chronique en restant polie et sans spoiler mais je vais faire de mon mieux.

"I don’t want to wear that, I want to wear this."
"No, I’m paying for dinner, so I get to choose what to stare at while we eat."

Comme pour les deux autres livres de l'auteur que j'ai lus, le style est plutôt agréable et le roman se lit très vite. Les points positifs s'arrêtent là. L'idée de base (se voir une fois par an à une date précise) est sympa en théorie mais ne fonctionne pas en pratique. Probablement parce que leurs raisons sont complètement stupides. Mais mon plus gros problème avec ce livre, c'est le personnage principal masculin, Ben. Prenez un dictionnaire, à côté du mot manipulateur vous retrouverez sa photo. La manipulation, même si les intentions sont bonnes, reste de la manipulation.

 "You have already made this the best I’ve ever had, and I’m not even inside you yet."

Dès le premier 9 novembre, c'était mal barré. Petits spoilers : Quelques heures après leur rencontre, Ben déshabille Fallon sans jamais lui demander sa permission alors qu'elle est clairement mal à l'aise. Il l'oblige aussi à mettre une robe qu'elle n'a pas envie de mettre. Fin des spoilers. Et c'est seulement dans les premieres pages ! Plusieurs fois dans le livre il lui dit que ce qu'elle ressent est faux ou idiot. Quant au twist final (dont je ne peux rien dire puisque c'est quand même un très gros spoiler) c'était la cerise sur le gâteau ! L'obsession de Ben pour les cicatrices de Fallon m'a aussi mis très mal à l'aise. Bref. Je vais m'arrêter là je crois.

"Why would a girl care to find herself when she'll never be able to make herself feel as good as a guy can?"

Au final, je sors de cette lecture énervée. Enervée que ce genre de livres existent, énervée que personne ne voit le mal et énervée d'avoir perdu mon temps. Une chose est sûre, je ne laisserai pas de quatrième chance à Colleen Hoover.

1,5/5

Juste un petit PS, les citations que j'ai choisies pour cette chronique ne sont évidemment pas des citations que j'ai aimées. Si elles vous donnent envie de vomir, c'est tout à fait normal. ^^

22 commentaires:

  1. Je vois que cette auteur est définitivement pas pour toi.

    RépondreSupprimer
  2. Ohlala et bien y'a des auteurs avec qui parfois ça le fait pas ahaha Pour toi c'est CoHo pour moi c'est John Green j'ai tenté Margot, puis je me suis dit qu'il fallait peut être que je laisse une seconde chance avec Alaska mais j'avais l'impression de lire quasiment la même chose :/
    Enfin bref, je te comprends ^^

    RépondreSupprimer
  3. désolée que ça n'ait pas marché

    RépondreSupprimer
  4. Ok... J'avais envie de le lire, mais ce n'est plus trop le cas maintenant. Pourtant j'ai beaucoup aimé d'autres livres de l'auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis l'une des rares à ne pas l'avoir aimé, je crois, donc peut être qu'il te plaira.

      Supprimer
    2. Peut-être, oui. Mais je garderai sans doute en tête ce que tu dis de Ben. Je verrai si je ressens ça aussi...

      Supprimer
  5. Pas pour moi! Je n'ai jamais rien lu de cette auteure mais je ne pense pas que ça soit mon genre!

    RépondreSupprimer
  6. Ah dommage... Je t'avoue n'avoir pas du tout vu Ben comme ça. Je l'ai trouvé très mignon, bien plus qu'un tas d'héros masculins ^^
    Je pense que maintenant tu sauras que cette autrice c'est non haha !

    RépondreSupprimer
  7. Eh bien décidément quand ça passe pas ça passe pas ! 😔 c’est dommage, j’avais beaucoup aimé Maybe Someday

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maybe Someday etait sympa dans mon souvenir. C'est vraiment celui là qui n'est pas passé ^^

      Supprimer
  8. Outch... J'ai un roman de Colleen Hoover dans ma PAL, je suis pas sûre que ce soit mon style mais du coup, tu me refroidis un peu ;) A voir ce que ça donnera ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je sais pas si je dois me baser sur ton avis ou pas xD Ce que tu as spoiler me rebute par exemple, c'est pas le genre de trucs que j'aime lire mais d'un autre côté... j'ai toujours plus aimé Colleen Hoover que toi lol À voir, je ne pourrai pas le lire dans un futur proche de toute façon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage de ne pas le lire tout de suite, c'est que tu auras oublié mon avis et qu'il ne t'influencera pas ^^
      J'espère en tout cas qu'il te plaira plus qu'à moi.

      Supprimer
    2. C'est exactement ça, surtout avec ma mémoire de poisson rouge ^^ Il se peut même que j'oublie de le lire alors bon... On verra lol

      Supprimer
  10. Je comprends pourquoi tu n'as pas aimé, et j'avoue qu'à te lire, je deviens plus réticente à lire ce roman. Pour ma part j'ai beaucoup aimé Maybe Someday et Ugly Love mais j'ai un avis mitigé sur les autres romans de cette auteure. Je sens à ta chronique que ce sera encore une petite déception pour moi. Dommage :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite quand même que ce ne soit pas une déception. On sait jamais. ^^

      Supprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)