11/08/2013

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Ruta Sepetys (Lu en VO)

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys, Between shades of gray

___________


Une nuit de juin 1941, Lina Vilkas, une jeune lituanienne de quinze ans, est arrêtée par la police secrète du régime stalinien.
Avec sa mère et son petit frère, Jonas, ils sont déportés en Sibérie. Là, logés dans des huttes, sous-alimentés, brutalisés et harcelés par les Soviets, Lina et les siens tiennent bon. Soutenue par une mère exemplaire, et par sa volonté de témoigner de cet enfer blanc à travers ses dessins et ses écrits, elle tente de survivre au froid, à la maladie, à l’humiliation, et au travail éreintant de la terre. Dans le camp, Andrius, un jeune déporté de dix-sept ans, affiche la même combativité qu’elle…
______________________________

Je ne suis pas une grande fan de romans historiques et pourtant celui-ci m'a tout de suite tenté. Il faut dire qu'à chaque fois que j'en entends parler ce n'est qu'en bien, forcement ça donne envie. Et puis autant on parle d'Hitler, des nazis et de leurs camps de concentration, autant on parle peu de Staline et son règne de la terreur ou de ce qu'il se passait à l'Est en général, d'ailleurs. J'avais eu un aperçu de ce qu'il se passait du côté des Japonais avec Les orchidées rouges de Shanghai et j'étais donc curieuse de savoir ce qu'il en était du côté Russe.

Le résumé en dit suffisamment sur l'histoire pour que vous vous fassiez une idée. C'est un livre poignant, par moment dur qui ne laissera personne indiffèrent. Comme à chaque fois quand je lis des témoignages de guerre, fictifs ou non, j'ai souvent était dégoûtée par ce qu'on faisait subir à des gens qui n'avaient jamais rien fait de mal et qui ne méritaient certainement pas d'être traiter comme des moins que rien. Bon, ici c'est fictif mais très fortement inspiré de faits réels, un des personnages a d'ailleurs existé. Par moment, on a des flashback sur la vie de Lina avant la déportation. Le contraste avec la vie en Sibérie est extrême !

En ce qui concerne les personnages, l'injustice de la situation fait qu'on ne peut que s'attacher çà eux mais pas que ! Leurs personnalités aussi sont attachantes. On suit l'histoire avec Lina, le personnage principal. C'est une jeune fille forte et courageuse. En fait, ils sont tous forts et courageux ; Lina, Sa mère Elena, son frère Jonah, Andrius et les autres. Ils subissent des choses affreuses et font quand même face et surtout ils ne perdent pas espoir. Des liens fort les unissent. Des liens familiaux, des liens d'amitié mais aussi d'amour. Car oui, on a une petite touche de romance avec Andrius. Même dans cet enfer, il y a des moments qui réchauffent le cœur...

La plume de l'auteur est simple mais efficace et les pages se tournent toutes seules. Comme dit plus haut, il y a de beaux passages et des moins beaux. J'ai réussi à ne pas pleurer jusqu'à la fin ou presque même si j'avais souvent la gorge serrée. ^^ Le seul petit défaut c'est qu'il se termine un peu abruptement. Je me suis attachée aux personnages secondaires et j'aurais donc aimé savoir ce qu'il leur arrivait. Mais malgré ça, c'est un joli coup de cœur. Un livre que je suis ravie d'avoir lu alors que ce n'est pas forcement mon genre de lecture habituel. Je vous le recommande fortement.

5/5

3 commentaires:

  1. Je suis totalement d'accord avec ce que tu dis dans ta chronique. Autant sur les personnages que j'ai adoré, que sur la fin. C'est d'ailleurs ce dernier point qui a fait que je n'ai pas eu de coup de cœur pour ce livre...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas lu mais je vais bientôt commencer Big Easy de la même auteure ! :) En tout cas tu me tentes beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me tente beaucoup, d'autant plus que ton avis est très positif! Je le rajoute a ma wishlist.

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)