12/20/2012

Les fragmentés (Unwind, Tome 1) - Neal Shusterman (Lu en VO)

Unwind, Neal Shusterman

Je mets le résumé en anglais car je n'aime pas celui en français, vous pouvez allez le voir en cliquant ici.
________________

The Second Civil War was fought over reproductive rights. The chilling resolution: Life is inviolable from the moment of conception until age thirteen. Between the ages of thirteen and eighteen, however, parents can have their child "unwound," whereby all of the child's organs are transplanted into different donors, so life doesn't technically end. Connor is too difficult for his parents to control. Risa, a ward of the state is not enough to be kept alive. And Lev is a tithe, a child conceived and raised to be unwound. Together, they may have a chance to escape and to survive.
_________________________________

Il était temps que je poste cette chronique ! Ce livre. Wow. Il y a des livres, avant même de les acheter on sait qu'on va les aimer. On le sait, c'est tout, c'est comme ça. C'était le cas de Unwind. Tout me faisait envie, le résumé, la couverture et les dizaines et dizaines d'avis positif que j'ai lu/vu sur GoodReads et YouTube.

Suite à une guerre civile une loi, the Bill of Life, a été votée. Il est interdit d'avorter, la vie d'un enfant est ''sacrée'' des le moment de sa conception jusqu'à ses 13 ans. Par contre, entre 13 et 18 ans les parents peuvent choisir de 'unwind' (=fragmenter) leur enfant. Bon, vous vous demandez sans doute ce que ''fragmenter'' veut bien vouloir dire. C'est un peu le même principe que le don d'organe sauf que dans ce cas on attend pas que l'enfant soit mort et surtout on réutilise chaque partie du corps, ou presque. Par exemple, vos mains vous vont souffrir à cause de l'arthrite ? Pas de problème, on vous greffe de nouvelles mains plus jeunes. Et cette loi est justifiée car l'enfant n'est pas vraiment tué. Il vit encore, en quelque sorte, il est juste 'divisé'. Fucked up, n'est ce pas ? Maintenant, vous vous en doutez sûrement, nos héros sont des enfant sur le point d'être fragmentés. On suit donc l'histoire de Connor, Risa et Lev qui, a la base, ne se connaissent pas mais qui pourtant vont se rencontrer et s'entraider pour essayer de survivre.

Au niveau du style, j'ai tout de suite accroché. C'est fluide, agréable et l'anglais ne m'a posé aucun problème de compréhension. En général, les chapitres alternent entre les points de vue de Connor, Risa et Lev (d'ailleurs c'est sûrement pour ça qu'on s'attache autant à eux) mais parfois aussi, on nous donne le point de vue d'un autre ou de plusieurs autres personnages.

Parlons des personnages justement. Connor est un ado difficile, il se bagarre, a des mauvaises notes, etc... et c'est pour cette raison que ses parents ont décidé de le 'fragmenter'. Sauf qu'on se rend très vite compte que derrière ses airs de rebelle se cache quelqu'un de bien. Risa est une pupille de l'état et malheureusement pour elle, elle n'est pas assez douée. Par souci d'économie, l'état ne garde que les meilleurs et se débarrassent des autres enfants. On lui apprend donc un jour, qu'elle va être fragmentée. Lev, quant à lui vient d'une famille aisée et très religieuse. Il est un 'tithe'. C'est a dire qu'il sait depuis toujours qu'il sera fragmenté. Il est né pour ça. C'est la décision de Connor de fuir qui va engendrer leur rencontre et donc toute l'histoire mais je n'en dirai pas plus. J'ai trouvé les personnages très bien développés et super attachants. J'ai une petite préférence pour Connor mais ça se joue à peu de choses. ^^ Je crois que la quatrième de couverture résume bien les choses : « Characters live and breathe; they are fully realized and complex [...] » On s'attache très rapidement à eux, à tel point qu'on vit l'histoire avec eux. J'ai eu peur pour eux, j'ai été triste avec eux, etc...

L'intrigue est très bien menée, il y a un bon rythme avec beaucoup d'action et plusieurs rebondissements. On ne s'ennuie pas une seconde et surtout comme dit plus haut, on passe par tout un tas d'émotions. Impossible de rester de marbre. Le chapitre 61 m'a particulièrement marqué. J'en ai même versé une larme et pourtant je ne suis pas du genre à pleurer en public (j'étais dans le train à ce moment la) Pas une goutte de sang, rien de vraiment gore mais la façon dont le chapitre est écrit permet de ressentir toute l'horreur de la situation ! C'est définitivement LE meilleur chapitre du livre et aussi le plus perturbant. Quant à la fin, elle est juste parfaite. Pleine d'espoir et de douceur et en même temps on sent que les choses sérieuses vont vraiment commencer.

Je pourrais encore en écrire des pages mais je vais m'arrêter la. ^^ Je ne sais pas pourquoi cette trilogie n'est pas plus connue en France (peut-être à cause du résumé qui ne fait pas du tout honneur au livre ?) mais je suis heureuse d'avoir toujours été plus ou moins bonne en anglais et de pouvoir donc regarder les reviews des booktubers anglophones sur YouTube car sans eux, je ne sais pas si j'aurais découvert ce livre. Un gros coup de coeur donc, comme vous l'avez sans doute compris. Unwind est une dystopie qui frôle la perfection et que je conseille fortement ! Le tome 2 est déjà sortie et normalement je devrais le recevoir pour Noël ! :D En attendant, Connor, Lev et Risa me manquent beaucoup.

5/5

7 commentaires:

  1. Tu donnes envie mais je ne lis pas en VO .sniff je vais devoir attendre

    RépondreSupprimer
  2. @viou03 Non, non il est déjà sorti en français sous le titre Les fragmentés (Unwind en VO):)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais tu me donnes beaucoup envie de le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
  4. Encore un livre qui me donne envie ! Ca m'a l'air terrible cette histoire de fragmentation...

    RépondreSupprimer
  5. merci pour cette chronique (encore un billet très tentant !). Je le note.

    RépondreSupprimer
  6. @Jamestine Surtout n’hésite pas il est juste génial !

    @Kiwee Ca l'est, crois moi. xD

    @stephanie-plaisir de lire Je t'en prie ! J’espère que si tu le lis, tu aimeras. :)

    RépondreSupprimer
  7. Avec un chronique pareille, ça donne vraiment envie de découvrir cet auteur :)
    Dommage que la suite ne soit pas encore sortie en entier!

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)