6/15/2012

Je suis une légende – Richard Matheson

Je suis une légende - Richard Matheson
Titre original : I Am Legend

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...
Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

On m'avait dit que le livre était très diffèrent du film mais je ne m'attendais pas à ça.

Robert Neville est le dernier homme vivant, les points de ressemblances entre le film et le livre s'arrêtent là.
Pendant la grande majorité du livre il est seul, il survit, il n'y a pratiquement aucun dialogue et pourtant on ne s'ennuie jamais.
Tous les jours, c'est la même chose: il répare sa maison, la protège. Il chasse quelques vampires et doit aussi se débarrasser des corps. Et chaque soir, les vampires sont devant chez lui et l'appellent.
Cette routine est bouleversée le jour ou, suite a une découverte, il décide de faire des recherches sur les vampires pour essayer de comprendre le virus et qui sait, peut être trouver un remède.

Matheson est brillant. On est tout de suite pris dans l'histoire. Chaque scène paraît si réelle qu'on a l'impression de voir, d'entendre et de ressentir les mêmes choses que Neville. On ressent la solitude, son désespoir... On est Neville.

[La suite contient des spoilers sur la fin du livre]

Il y a deux phrases qui m'ont marqué dans ce livre.
La première : « Quelques jours plus tard, le chien était mort. » C'est bête mais ce passage m'a vraiment remué. Après si longtemps sans rien voir de vivant, ce chien redonne de l'espoir. Pendant des jours et des jours il tente de l'apprivoiser. Il fini enfin par le faire entrer chez lui (de force, certes, mais quand même!) et tout ça pour rien.
La deuxième est évidemment celle qui clôt le livre « Je suis une légende... » On ne peut pas comprendre cette phrase sans avoir lu le livre mais croyez moi ce n'est pas pour rien que c'est le titre du roman.

Jusqu'au bout j'ai espéré une fin heureuse mais je savais que c'était peine perdue. Il n'y avait aucune autre manière de terminer ce livre et finalement c'est parfait comme ça.

5/5

3 commentaires:

  1. Ah oui, en effet il a l'air très différent du film ! Mais je n'ai pas vu le film en entier, notamment à cause de la mort d'un "personnage" qui m'a bouleversée. Je suis faible x)

    RépondreSupprimer
  2. @ HanaPouletta Je pense savoir de qui tu parles... a chaque fois que je vois ce film je pleure toutes les larmes de mon corps a ce passage xD

    @ Au Rendez-vous Littéraire J’espère que tu l'aimeras autant que moi :)

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)